Accueil Business L’assurance-vie est-elle encore un bon placement ?
Argent

L’assurance-vie est-elle encore un bon placement ?

par Olivier Thivierge

Comment investir son argent : très appréciée des Français, l’assurance-vie est-elle toujours un placement opportun ? Quel rendement avec des fonds en euros et/ou des unités de compte ?

Avec la crise liée à l’épidémie de coronavirus, le taux d’épargne des ménages a explosé : 25% dans la zone Euro en 2020, contre 12 à 14% par an en moyenne observée sur les dix années précédentes. Les Français n’ont pas été en reste, fidèles à leur réputation d’écureuil. Mais où ont-ils caché leurs noisettes ? L’épargne de précaution a été la grande gagnante. Traduisez : les livrets bancaires (de type Livret A ou LDDS).

Cela au détriment notamment de l’assurance-vie qui a connu plus de 7 milliards d’euros de retraits en 2020. Cette dernière conserve toutefois le haut du pavé puisqu’elle contenait, avant la crise, 38% du patrimoine financier des Français, dont 31% en euros et 7% en unités de compte. Malgré des fonds en euros offrant une garantie en capital, les incertitudes pesant sur l’économie et sur l’avenir ont toutefois poussé les épargnants à privilégier des supports encore plus sécurisés, et ce malgré des rendements au tapis (0,5% pour le Livret A et le LDDS).

Les fonds en euros au plus bas

De son côté, le taux de rendement moyen des fonds en euros en 2019 s’est élevé à 1,46% selon la Banque de France. Les chiffres de 2020 ne sont pas encore officiels mais ils devraient selon toute vraisemblance tourner autour de 1 à 1,1%. Pas de quoi sauter au plafond, même si l’inflation est elle aussi au plus bas (autour de 0% en 2020). Placer votre argent dans une assurance-vie en fonds en euros constitue donc avant tout une épargne de sécurité, puisque votre capital est en principe assuré contre des pertes (hors frais appliqués par le gestionnaire de compte).

Booster son assurance-vie avec des unités de compte

Si votre ambition est en revanche de faire fructifier votre capital, vous devrez vous aventurer sur les unités de compte. Celles-ci sont diverses et variées, elles rassemblent des fonds en actions (OPCVM), des sociétés immobilières (SCPI, SCI), des fonds en actions et immobilières (OPCI), des fonds obligataires, des parts d’entreprises non coté (private equity)… Les supports sont nombreux et s’ils contiennent une part de risque de perte en capital en raison des fluctuations des marchés, un investissement à long terme est a priori bénéfique.

Cela tombe bien, car à moins d’imprévus qui vous obligeraient à retirer tout ou partie de vos fonds, l’assurance-vie s’envisage avant tout sur du long terme, à savoir au moins huit ans, c’est à dire la durée à partir de laquelle des avantages fiscaux (avec un abattement de l’impôt sur le revenu) s’appliquent sur vos gains en cas de retrait. In fine, votre rendement dépendra donc de la part que vous accepterez d’allouer sur des unités de compte, lesquelles peuvent vous permettre, selon le dosage, de porter le rendement global de votre assurance-vie, vers 2 à 5% brut par an, contre environ 1% si votre portefeuille est constitué uniquement de fonds en euros.

Comment investir son argent pour plus de rendement ?

Ce n’est pas extraordinaire, mais l’assurance-vie est un placement relativement peu risqué (surtout sur le long terme) même à y insérer une part d’unités de compte. Son rendement est donc logiquement proportionnel à ce niveau de risque, à savoir relativement faible en comparaison d’autres investissements. Si vous souhaitez savoir comment investir son argent pour augmenter votre rendement, tournez-vous plutôt vers d’autres supports, comme le crowdfunding, la bourse, voire le Bitcoin et les cryptomonnaies, dont les cours ont explosé en ce début d’année 2021 et offrent un couple risque / rendement bien plus important.

Leave a Comment